« Il ne suffit pas d’applaudir les soignants, la population doit prendre conscience que l’hôpital public est le bien commun qui permet de ne pas avoir à revendre sa voiture ou sa maison pour soigner son cancer. Quand on finance un hôpital public de qualité, c’est du salaire indirect »

Ce soir dans l’épisode 23 de « Et demain on fait quoi ? », je reçois ce soir Laurent Thines, Neurochirurgien et membre du collectif @CollectInterHop. Avec lui nous reviendrons sur le Ségur d’Olivier Veran, l’hôpital public comme bien commun, sur les batailles à mener et sur la convergence des luttes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s