Quand Emmanuel Macron parle de « souveraineté alimentaire », c’est le fameux en même temps du macronisme. Ils veulent se servir de ces mots pour continuer le même modèle ! alerte Nicolas Girod, porte-parole de la Confédération Paysanne.

Aujourd’hui dans l’épisode 13 de « Et demain on fait quoi ? », je reçois Nicolas Girod, porte-parole de la Confédération Paysanne. Avec lui nous reviendrons sur la situation des paysans, les failles mises en lumières par le COVID19 comme le manque de main d’œuvres, la notion de souveraineté alimentaire et l’agriculture de demain.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s