Confinement, jour 34. La France qui est passée de 7 à 8 millions de masques produits en 15 jours. Pour comparaison, le Maroc en produit 21 millions par semaine, et avec un tel « effort » nous serions capables d’offrir les 45 millions de masques par semaine nécessaires aux soignants en … 2021 !

Un long dimanche de confinement. Aujourd’hui le sentiment de lassitude semble plus fort que les autres jours. Est-ce la durée ? Le soleil ? Je ne saurai le dire. Pas de footing, une brève sortie pour les courses. Clairement le moral est mis à rude épreuve. Et pour ma part la date du 11 mai décuple ce sentiment. Pourquoi ? Car aujourd’hui personne, pas même le Président de la République, ne peut assurer que nous ressortirons à cette date. Cette date a surpris tout le monde. Même le 1ERministre « l’aurait » découvert devant son poste de télévision. Jupiter entend plus que jamais gouverner seul.

J’ai souvent dit ici que « le jour d’après » ne pourrait se construire avec les solutions d’hier, pas plus qu’avec leurs artisans. En effet quelle crédibilité peuvent avoir des gens qui hier, soit de par leur responsabilité politique, soit de par leur prise de parole dans les médias, exigeaient, par exemple la baisse des emplois à l’hôpital ou la privatisation du service de santé public ? Il faut être vigilant, car les incendiaires d’hier tentent de se présenter comme les pompiers de demain. Aussi avec mon ami Alexis Poulin, nous avons décidé de faire des fiches pour lister « le pedigree » de certaines personnes. Comme le dit le désormais célèbre hastag « #OnNoublieraPas ». Le premier cas qui a retenu notre verdier moliniéattention c’est Roselyne Bachelot, ancienne ministre de la Santé qui dit partout sa colère pour ne pas avoir été écoutée quand elle était en fonction. Vraiment ? Quand on creuse un peu, on voit se dessiner une réalité bien différente. Si lors de la grippe AH1N, contre l’avis des médecins, elle tente de mettre en place une campagne de vaccination à grande échelle ce n’est pas par conviction mais pour satisfaire les désidératas des grands laboratoires pharmaceutiques … pour lesquels elle a travaillé pendant 12 ans. Aujourd’hui elle dénonce les conditions de travail des soignants, mais elle oublie de dire que sa loi santé de 2009 a représenté une attaque massive contre l’hôpital public. Elle entrainera entre autre le passage de 1 035 hôpitaux publics à 300 territoires de santé, avec la suppression de près de 20 000 emplois au niveau national. Pour consulter la fiche complète, rendez-vous sur le site du Monde Moderne. Deuxième personnage à ne pas oublier : Agnès Verdier-Molinier. Depuis une décennie, la directrice de l’IFRAP, ancienne stagiaire de Christophe Barbier, multiplie les livres, texte et tribune pour nous expliquer que le plus gros problème de l’hôpital. En 2017 elle osera même dire « qu’il y a un sureffectif à l’hôpital public. Il y a un problème de temps de travail, on ne travaille pas véritablement les 35H par semaine ! ». Totalement disqualifiée pour demain !

 

« Les cheminots sont-ils des pions aux yeux de la SNCF ? »

 

Les cheminots sont-ils des pions aux yeux de la SNCF ? Au regard du courrier, envoyé par la direction de la SNCF (avec la RATP, KEOLIS, TRANSDEV) au 1erministre et que j’ai pu me procurer, la question est plus que légitime. De quoi s’agit-il ? Les dirigeants de ces différentes entreprises de transports demandent à Édouard Philippe de rendre obligatoire le port du masque dans les transports. Sur le fond, on ne peut être que d’accord. Mais une telle revendication cache un autre objectif. Pour les signataires du IMG_3102courrier, le masque aurait pour but « de n’imposer aucune mesure contraignante sur le respect de distanciation sociale » au motif que cela « supposerait de mobiliser des moyens humains très importants, excédant largement les capacités des opérateurs et très couteux en argent public ». On croit rêver ! Pour des raisons économiques, et la peur de ne pas « arriver à reconquérir des marchés », certains sont prêts à sacrifier la vie des cheminots et des usagers. Cela alors même que l’OMS souligne que le port du masque« peut créer un faux sentiment de sécurité et entraîner la négligence d’autres mesures essentielles, telles que l’hygiène des mains et la distanciation physique ».  On savait nos dirigeants voyous, on les découvre criminels.Un déconfinement sans tests massifs est voué à l’échec !

 

« À ce rythme, il faudra 2 ans pour acheminer 2 milliards de masques »

 

En fin d’après-midi, Édouard Philippe a tenu une conférence de presse censée faire un point d’étape sur la situation. « Je ne donnerai aucun détail sur le plan de déconfinement», le ton est donné. Pendant une heure on va assister un à exercice d’auto-satisfaction sur la gestion de la crise, avec pour point d’orgue la mise en lumière de la réussite du pont aérien entre la France et la Chine pour assurer la livraison des masques. C’est vraiment une réussite ? Je vous invite à lire l’excellente enquête de Médiapart qui montre que les vols sont deux fois moins nombreux que prévus. À ce rythme, il faudra 2 ans pour acheminer 2 milliards de masques. On s’aperçoit même que les entreprises sont mieux traitées que les hôpitaux ! Exemple, cet après-midi le plus gros avion-cargo du monde, l’Antonov An-225 Mriya, s’est posé à l’aéroport de Paris-Vatry (Marne) avec à son bord huit millions de masques médicaux. Il s’agissait d’une commande d’entreprise privée.

Le 1erMinistre a souligné « l’effort » extraordinaire de la France qui est passée de 7 à 8 millions de masques produits en 15 jours. Pour comparaison, le Maroc en produit 21 millions par semaine, et avec un tel « effort » nous serions capables d’offrir les 45 millions de masques par semaine nécessaires aux soignants en … 2021.

 

« Un déconfinement sans tests massifs est voué à l’échec ! »

 

Sur les tests et les moyens de l’hôpital public ? Rien ou pas grand-chose. Toujours pas de stratégie de tests à grande échelle. Décidemment Édouard Philippe n’a toujours pas compris que la particularité de ce virus était que des gens pouvaient être asymptomatiques ! Un déconfinement sans tests massifs est voué à l’échec ! Sérieux, pour la prochaine conférence de presse, revenez avec des réponses !

Dans le « jour d’après », qu’elle sera la place de l’extrême droite ? Risque-t-on un repli nationaliste, une adhésion aux thèses du RN, post Coronavirus où la question des frontières est très présente dans les discours ? Je serai demain à midi dans la Midinale de Regards pour interroger la Député Insoumise Caroline Fiat sur cette question. EN 2017, elle a été élue au second tour face à une candidate du RN.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s