Confinement, jour 11. Le noir à perte de vue.

10H. Première grasse matinée du confinement. Je n’ai plus l’habitude. Je me sens presque coupable de me lever si tard. En même temps je ne croule pas sous le travail… Je suis réglé comme une horloge. Café, jus d’orange, gâteaux … J’ai l’impression de revivre la même scène, chaque matin, inlassablement …. Vaincre l’ennui, la lassitude, voici peut-être le défi le plus important. 

 

« C’est brutal, et ça rappelle que les « invisibles » qui sont en première ligne, sont les plus exposés »

 

Hier soir on apprenait le décès d’une déléguée syndicale CGT qui travaillait au Carrefour Saint Denis. C’est brutal, et ça rappelle que les « invisibles » qui sont en première ligne, sont les plus exposés. Il n’y a rien de péjoratif dans ce terme « invisible ». Simplement rappeler une réalité, ces salariés sont depuis des années ignorés, sous-payés, travaillent dans des quotidiens dégradés … Il faudra après la crise, ne pas les oublier. Ne pas retomber dans le même système, celui qui broie les humains au nom de l’argent. Dans l’après-midi la CGT-commerce annoncera un deuxième décès dans ce secteur. Une heure avant c’est la CGT-Manpower qui confirmait le décès d’un homme travaillant chez Manpower. Il était actuellement employé sur le hub FEDEX de Roissy.

 

« Les gens que je croise ressemble à des morts-vivants. Démarche rapide, regard fuyant, visage fermé … On sent une tension »

 

11H. S’aérer, courir, fuir. Un tee-shirt et un short. Je fonce tête baissée. Direction la place Denfert-Rochereau, c’est un peu ma boussole en ce moment. La gare de RER est vide, on dirait un astre mort. J’ai l’impression d’être projeté dans un épisode de Walking-dead. Les gens que je croise ressemble à des morts-vivants. Démarche rapide, regard fuyant, visage fermé … On sent une tension. Chaque visage est suspect. On se dit tous « attention il peut me contaminer ». Je descends le boulevard Saint-Jacques. Sur ma gauche, mon regard est arrêté par un bâtiment où s’affiche en grosse lettre « Première Église du Christ, Scientiste ». Elle fut fondée en 1866 par une américaine prénommée Mary Baker cielnoirEddy qui aurait « découvert » la Science du Christ après une soi-disant guérison par la prière d’un problème de santé pronostiqué comme fatal. Guérir par la prière, curieuse idée, surtout dans la période. Je remonte la rue de la Santé. C’est ici que se trouve la Prison de la santé. C’est la dernière prison intra muros de Paris. Je ne peux m’empêcher d’avoir dans cette période particulière une pensée pour les détenus et les prisonniers. Au regard de la promiscuité qui règne dans les établissements pénitenciers, souvent sur-occupé, il faudra être d’une extrême vigilance.  Aujourd’hui, 50 membres du personnel pénitentiaire et 21 détenus sont positifs dans les différentes prisons en France. Je me sens minuscule au pied de ces immenses murs, depuis le trottoir situé en face on peut apercevoir les miradors. Direction le boulevard Port-Royal, Boulevard du Montparnasse et retour au domicile. Bilan du jour, 24 minutes, 4,6 kilomètres. Depuis le début du confinement, je n’ai croisé absolument personne dans ma résidence, curieuse impression. 

 

« Une première depuis Franco »

 

Ce midi pas de vent. Le repas sur le balcon prend des allures de dîner d’été. Même la nourriture, salade de tomates, fleure bon les vacances. Le soleil tape fort. Ce confinement aura au moins un effet positif, je vais bronzer. Café et lunettes de soleil. Je suis prêt pour attaquer la lecture de l’entretien avec Arnaldo Otegi. Plus les mots défilent sous mes yeux, plus le comportement de trahison du PNV apparait. Lire Otegi c’est aussi comprendre la formidable solidarité qui existe au sein de la gauche abertzale. Quand le gouvernement espagnol décide d’interdire en 1998 le quotidien basque EGIN des kiosques, un autre journal apparaît immédiatement le lendemain. Pour le militant basque « cela déroute l’état » et cela démontre « la fermeté et la détermination absolues des secteurs populaires de ce pays à ne pas se laisser intimider et à mettre en marche toutes les initiatives nécessaires pour alléger les dommages occasionnés par la stratégie fasciste du PP ». J’attaque la partie consacrée à Batasuna, formation politique créée en 2001, et que le gouvernement espagnol déclarera illégale en 2002. Une première depuis Franco. Trop souvent, les commentateurs ont résumé la question basque à l’ETA. Mais derrière il y a eu des femmes et des hommes mobilisés, sans violence, pour exiger la création d’un état qui place les préoccupations sociales et écologiques au cœur de ses préoccupations. 

17H. Les heures défilent. Aujourd’hui la journée s’allonge irrémédiablement. Je ressens un véritable sentiment d’usure. Ne pas voir ses amis, ne pas bosser, ne pas avoir de contacts. C’est dur. J’ai beau me dire que ça va aller, cela ne marche pas. Se dire les choses n’est pas gage d’y croire. Les annonces d’Edouard Philippe sur le prolongement du confinement sont un nouveau coup de marteau. On le savait, mais maintenant c’est officiel. C’est parti pour au moins 15 jours de plus.

 « Chaque jour j’ai l’impression que la planète est un océan, et que chaque vague charrie son cortège de décès »

Les morts s’accumulent partout dans le monde. Chaque jour j’ai l’impression que la planète est un océan, et que chaque vague charrie son cortège de décès. Ce soir 1000 morts en 24h en Italie, 769 en Espagne, 299 en France. On parle d’au moins 24 663 personnes dans le monde, dont les deux tiers en Europe. Terrible bilan. Ce soir la plume est sèche, sans idéal ni espoir. Jour 11, premier moment de noirceur. 

Au moment de clôturer ce texte, une nouvelle arrive d’Espagne. Le gouvernement a décidé d’interdire tout licenciement pendant la pandémie.Les entreprises ne pourront pas non plus mettre fin aux contrats temporaires. En France, on fait le choix inverse. Deux choix, deux visions. L’économie pour les uns. L’humain pour les autres.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s