Accueil des migrants à Agen, Jean Dionis du Séjour « refuse de charger la barque ». Honteux !

Lundi soir, en pleine séance du conseil municipal, le maire d’Agen, Jean Dionis du Séjour a montré son vrai visage, celui d’un maire profondément hostile à l’accueil des plus fragiles.

Alors que l’association La Sauvegarde souhaitait regrouper dans la rue Joseph Barra, au 22, deux services d’accueil de migrants mineurs non accompagnés, la municipalité a exercé son droit de préemption sur la bâtisse afin de mettre en échec le projet.

Rien ne justifiait cette présomption !

L’excuse avancée par par Jean Pinasseau, adjoint à l’urbanisme, à savoir que cette bâtisse pourrait s’inscrire dans le politique de réhabilitation de l’habitat du centre-ville, menée depuis 2018 avec « Agen cœur de ville », est de l’enfumage.

Quand on connaît aujourd’hui la déshérence du centre ville, illustrée par la disparition des commerces de proximité et le nombre important de logements insalubres, cela prêterait presque à sourire si on ne parlait pas d’êtres humains.

Cette décision répond en réalité à un seul intérêt : s’opposer à l’arrivée de 40 migrants en centre-ville d’Agen. C’est absolument scandaleux.

Cette bâtisse, situé en cœur de ville, est un endroit idéal pour permettre l’insertion de jeunes migrants qui sont sans moyens de locomotions. Les deux solutions alternatives, Passelaygue et Chabaud, proposées par la municipalité sont lamentables.

Le maire d’Agen doit revenir à la raison; et retirer son droit de préemption afin que le projet de la Sauvegarde puisse voir le jour.

Quand aux propos du maire d’Agen, qui dit assumer «  de ne pas vouloir trop charger la barque », ils sont absolument inacceptables. Les mots ont un sens, surtout quand on sait combien, chaque année, des enfants, femmes et hommes meurent en Méditerranée en traversant sur … une barque.

Une chose est sure, quand il s’agit de « charger la barque » de l’argent public pour satisfaire les désidératas des intérêts privés, le maire d’Agen est moins regardant.

Je tenais, ici, à apporter toute ma solidarité à cette association qui mène un travail exemplaire et utile à l’intérêt général.

Agen est, et sera toujours, une terre d’accueil.

Les semeurs de haine ne gagneront jamais.

Thomas Portes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s