Pas d’acte 2 mais un acte bis !

Dans son discours de politique générale, le 1Erministre Édouard Philippe a confirmé que le gouvernement Macron maintiendrait son cap ultra-libéral et antisocial.

Alors qu’Élisabeth Borne, ministre de la trahison écologique, s’apprête à sacrifier le train Perpignan Rungis pour le remplacer par 25.000 camions sur les routes, le 1erministre, fidèle au « en même temps » gouvernemental a affirmé vouloir « défendre le climat. » au motif que « la transition écologique l’affaire de tous ». Toujours des mots, aucun acte. Pire le 1er ministre a confirmé le report de la fermeture de Fessenheim, n’a pas évoqué la sortie immédiate du glyphosate ni des mesures concrètes contres las passoires énergétiques que sont les bâtiments mal isolés.

Fidèle au mépris qui caractérise le président de la République depuis le début de son quinquennat, Édouard Philippe a salué la « grande » loi santé d’Agnès Buzyn, et a appelé les personnels soignants à la responsabilité. Alors qu’ils sont en grève depuis des semaines, que les alertes sont lancées depuis des mois, qu’ils se disent à bout, incapable d’assurer leur mission, que certains préfèrent se mettre en arrêt maladie pour ne pas faire d’erreur, une telle sortie dans le cadre de discours de politique générale est tout simplement inacceptable.

EN-DIRECT-La-PMA-pour-toutes-sera-examinee-par-l-Assemblee-fin-septembre-annonce-Edouard-PhilippeAprès les européennes, les masquent tombent. Avec sa sortie sur les demandeurs d’asiles « Nous devons contrôler les flux migratoires. Il faut s’assurer que ceux qui demandent l’asile choisissent la France pour sa langue et son histoire », le 1erministre s’est livré à une charge extrêmement violente contre celle et ceux qui fuient la guerre, la misère et les persécutions. Il n’est plus question d’être le rempart à l’extrême droite, mais de reprendre mot pour mot sa rhétorique. C’est gravissime.

Enfin, alors que son Roi prononçait un discours sur la lutte contre les inégalités puant de mensonges lors de la célébration des 100 ans de l’OIT, Édouard Philippe a confirmé l’objectif ultime de la macronie : exploser notre modèle social de retraite. Sans donner de dates précises, il a confirmé la fin des régimes spéciaux et le report de l’âge légal de départ à la retraite. Adepte de l’enfumage, le 1ERministre a indiqué qu’il ne toucherait pas à l’âge légal de 62 ans, mais mettrait en place un âge de départ de référence avec des dispositifs incitatifs pour travailler plus longtemps. En clair, si vous partez à 62 ans, vous partirez avec une retraire de misère. C’est bien n dynamitage en règle de la sécurité sociale qui est en en train d’être mis sur la table.

Si le locataire de Matignon a promis un débat annuel sur l’immigration, il n’en sera rien sur l’évasion fiscale, la lutte contre le réchauffement climatique ou l’égalité femmes/hommes. Chacun ses priorités. Peut-être appellera-t-il Brice Hortefeux pour l’animer ! Flattée dans le sens du poil, il n’y a plus qu’un pas pour que la droite demande le retour du ministère de l’identité nationale !

Une heure de dialogue, enfin de diarrhée libérale, pour nous expliquer que tout change, mais que rien ne change.

Pas une seule fois le mot gilet jaune, rien sur le référendum d’ADP, pas un mot pour les cheminots, les urgentistes, les enseignants … Rien sur la lutte contre l’évasion fiscale, la casse industrielle, le saccage des services publics.

Dans la bouche du 1er ministre « inventer de nouvelles solidarités » équivaut à réduire les droits des chômeurs pour satisfaire les désidératas d’un patronat qui ce soir doit une fois de plus sabrer le champagne.

Ce discours, dur et antisocial, mérite une riposte d’ampleur. Elle passera inévitablement par un rassemblement de celles et ceux, politiques, syndicalistes, associatifs, citoyens, qui porte un autre projet de société.

La première bataille à engager est celle d’ADP. Dès demain signons massivement la pétition pour empêcher ce bradage en règle d’un bien public, indispensable à notre pays.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s