À Montauban, Brigitte Barèges expulse les syndicats de leurs locaux et s’enfonce dans l’ignominie !

C’est avec stupéfaction et colère que nous avons découvert, ce matin, que la mairie de Montauban avait changé, dans la nuit de jeudi à vendredi, les serrures des portes nous permettant d’accéder aux locaux de notre Union Départementale, situés au 1er étage de la maison du Peuple.

Depuis plus de dix jours, la maison du Peuple est le cœur battant d’une solidarité que Brigitte Barèges exècre. Alors que les pouvoirs publics, refusant d’assumer leurs responsabilités, ont jeté plus de 100 demandeurs d’asiles à la rue, les militantes et militants de la CGT, en lien avec RESF et l’aide d’organisations politiques progressistes et de citoyens, ont fait le choix de les héberger dans leurs locaux et de les placer sous protection citoyenne.

Que Madame Barèges l’entende clairement, cette solidarité, c’est notre ADN ! Là où elle fait le choix de la stigmatisation et de l’instrumentalisation de la souffrance, la CGT sera toujours présente pour défendre celles et ceux qui souffrent et sont victimes de politiques d’accueil inhumaines et indignes d’un pays comme la France.

Aucune menace ou tentative d’intimidations ne nous fera reculer !

Sombrant dans l’ignominie, la maire de Montauban a annoncé, ce soir, par un communiqué de presse, reprendre possession de la Maison du Peuple, donc d’expulser les syndicats !

60582773_2240059869644320_2193237114265534464_nCette décision est une attaque extrêmement grave contre les libertés syndicales et privent des centaines de travailleurs d’un lieu de solidarité, de fraternité et de résistance aux attaques du patronat, dans une période où les droits des travailleuses et des travailleurs sont durement remis en cause.

La CGT-Cheminots de Montauban condamne avec fermeté le comportement de Madame Barèges, qui met, une fois de plus, en lumière une idéologie proche de l’extrême droite.

La CGT-Cheminots de Montauban appelle ses militantes et militants à participer à toutes les mobilisations pour mettre en échec cette décision.

Rendez-vous lundi matin à 8H30 devant la maison du Peuple, 18 rue Michelet, et à 18H00 le soir devant la mairie de Montauban.

Nous ne laisserons pas faire.

La Maison du Peuple est la propriété du peuple, pas de Madame Barèges !

CGT-Cheminots de Montauban

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s