Auchan, les larmes du député Lauzzana à destination de la famille Mulliez.

Suite à mon interpellation, le député LREM ,Michel Lauzzana, s’est fendu dans les colonnes de Sud-Ouest d’une réponse totalement hallucinante.

Pour justifier son refus d’exiger le remboursement des aides publiques touchées par Auchan, Michel Lauzzana met en avant la situation financière du groupe. Selon ses propos, exiger le remboursement du CICE par Auchan, remettrait en cause l’avenir des 73.600 autres salariés. Cette situation financière n’a pourtant pas empêché Auchan de verser plus de 300 millions d’euros de dividendes à ses actionnaires. Si on comprend bien le raisonnement du Député macroniste, le groupe serait dans l’impossibilité de rembourser 80 millions d’euros d’aides publiques alors même qu’il verse des centaines de millions de dividendes. Les salarié-e-s apprécieront.

Dans le même temps, Michel Lauzzana estime que des solutions de reclassement pourrait être trouvées au magasin Auchan, situé à Bias. Comme si cela ne changeait rien pour les salairé-e-s ! Cela rajoute plus de 60 km (A/R) par jour ! En plus d’allonger la durée de journée de travail, cela va occasionner un coût supplémentaire pour les salarié-e-s ! Qui va le prendre en charge ?

80 millions de CICE ! 300 millions de dividendes !.pngCette réponse correspond parfaitement au logiciel du macronisme, qui considère que les salarié-e-s sont comme des pions, interchangeables et facilement déplaçables, selon les désidératas des actionnaires.

Enfin, Mr Lauzanza pointe mon « irresponsabilité » et parle d’ « agitation politicienne » au sujet de mon interpellation. Non, il ne s’agit pas d’agitation mais bien de débat politique. Il faut assumer ses choix au grand jour. Miche Lauzzana a fait le sien. Quand je choisis les salarié-e-s et l’intérêt général, Michel Lauzzana choisit les patrons et l’intérêt de quelques-uns.

Concernant l’irresponsabilité, je crois que Monsieur Lauzanna aurait mieux fait de s’abstenir.

Les vrais irresponsables sont celles et ceux qui ont voté la fin de l’ISF, la baisse des APL, la hausse de la CGS et la casse des services publics, gavant ainsi de cadeaux les plus riches, et qui en même temps viennent expliquer que les salariés doivent se serrer la ceinture.

C’est absolument insupportable pour la majorité de la population.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s