Nouveau suicide d’un cheminot. La direction de la SNCF doit prendre des mesures immédiates !

C’est avec stupeur que nous apprenons aujourd’hui qu’un cheminot de Nîmes, qui exerçait à la SUGE, à mis fin à ses jours. Un suicide supplémentaire, qui vient s’ajouter à une liste déjà trop longue.

9058097-14396176Dans un premier je tenais à adresser toutes mes condoléances à sa famille, ses proches et ses collègues. Il n’est plus acceptable, ni supportable, de voir nos collègues, nos amis se suicider sur leur lieu de travail et/ou en raison des dégradations des conditions de travail.

Face à un climat social qui ne cesse de se dégrader, et que de nombreux cheminot-e-s s’inquiètent pour leur avenir professionnel, la direction de la SNCF porte une immense responsabilité.

Depuis plusieurs mois nous ne cessons d’alerter sur les impacts des réformes successives, aussi bien sur le moral des cheminot-e-s que sur les conditions de travail.

Plus les jours passent, plus cette direction a du sang sur les mains. Elle doit sortir de son silence, et prendre des mesures immédiates pour mettre fin à cette vague mortifère.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s