Honteux ! Le chef du département communication de la SNCF appelle à voter CFDT.

Le 8 novembre dernier, en marge d’un colloque organisé par le CFDT, au sein même du campus SNCF Wilson, à St Denis, et alors que dans quelques jours vont se dérouler les élections professionnelles dans notre entreprise, le chef du département communication de la SNCF a appelé à voter CFDT ! C’est proprement scandaleux !

Et le devoir de neutralité alors ? Au nom de quoi la SNCF, organisatrice des élections, se permet-elle d’appeler à voter pour un syndicat ? Une telle attitude, voire connivence avec une organisation syndicale, interroge. La SNCF serait-elle juge et partie ? Cela met clairement en doute la partialité du scrutin ! Des garanties doivent être apportées dans les plus brefs délais.

Non content d’affirmer, « qu’il faudrait un message plus fort de la CFDT », Karim Zeribi, homme aux milles visages, parfois obscures, et adepte du retournement de vestes, donne des leçons à la CGT Cheminots sans la nommer directement ! Quel courage !

En effet, ce chef du département communication, ex député européen, désormais soutien officiel d’Emmanuel Macron, précise que dans cette élection « il existe deux choix. Soit on est dans une position de rupture, et il n’y a pas de voie, c’est sans issue; soit on est dans une position constructive, en prise avec le réel et on est force de propositions, comme c’est le cas de la CFDT ». Oui la CGT Cheminots est en position de rupture avec les orientations de la direction de la SNCF, mais la CGT Cheminots est aussi force de propositions et nous l’avons prouvé lors du dernier conflit avec notre contre-projet « Ensemble pour le fer », comme avec les différentes négociations dans le cadre de la CCN de la branche ferroviaire. En revanche, on attend toujours les propositions de la CFDT…

Au passage, les 140.000 cheminotes et cheminots apprécieront d’être traités de « collaborateurs de la SNCF ». En trois minutes d’intervention, pas une fois le mot service public n’est prononcé ! C’est dire la conception que se fait la CFDT de l’entreprise historique !

Cette vidéo montre clairement que les deux directions, SNCF et CFDT-cheminots, marchent, main dans la main, pour détruire le service public et accélérer la transformation de l’entreprise afin de servir les intérêts du capital. Quand la CGT place son action sur le terrain par la lutte des classes, la CFDT préfère la collaboration de classes !

Alors que cette élection va se dérouler pour la première fois par voie électronique, nous serons extrêmement vigilants sur l’exercice démocratique.

Au nom de La CGT Cheminots de Montauban, je denonce une collusion absolument scandaleuse et demande le respect de la neutralité de l’entreprise lors des élections professionnelles qui vont se tenir du 16 au 22 novembre 2018 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s