Après la chasse aux pauvres, Édouard Phillipe ouvre la chasse aux malades.

Devant un #MEDEF aux anges, le 1er ministre Edouard Philippe a affirmé que la hausse des arrêts maladie est due à « une complaisance des médecins ».

55 suicides de cheminots en 2017, 1 agriculteur se suicide tous les trois jours, on recense plus de 500.000 cas de burn-out par an en France.

Pas un mot sur un travail de plus en plus déshumanisé, qui épuise les vies et brise les imaginaires.

Pas un mot sur les cadences infernales, et sur les méthodes de management dites « lean-management », qui pressent les salariés comme des citrons.

Pas un mot sur les primes d’objectifs, sur le dumping social, qui fracassent les corps.

Toujours la même40410002_2290500644298163_6929164635211825152_n stratégie, stigmatiser et montrer du du doigt.

Non, les médecins ne sont pas complaisants. Non, les salariés ne se « prennent » pas un jour de vacances supplémentaires.

La réalité, c’est que votre modèle de société, ultra-libéral, marchand et court-termiste, engendre des désastres humains et écologiques colossaux.

La réponse, ne réside pas dans la chasse aux pauvres, aux malades ou aux chômeurs mais bien dans une autre répartition du travail et des richesses. Le PCF propose une loi intitulée « Pour une sécurité d’emploi et de formation ». Une loi ambitieuse qui lie le travail et à la production efficace pour pousser la base produite sur laquelle le revenu est distribué, avec la formation pour articuler le travail et la construction d’identité avec l’aspiration à l’épanouissement humain hors-travail et pour aller vers une émancipation réelle du chômage et du salariat capitaliste. En d’autres mots, un dépassement du marché du travail.

Voilà une vraie solution d’avenir.

Les propos du 1er ministre sont, eux, simplement indécents.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s