Intervention à la 11ème conférence de l’UIT dans le cadre du débat sur « les enjeux européens et internationaux en lien avec les transports ».

Intervention à la 11ème conférence de l’UIT dans le cadre du débat sur « les enjeux européens et internationaux en lien avec les transports ».

Je voulais revenir sur la proposition de David dans son introduction concernant la création d’une liste noire des parlementaires européens. Une liste relative à leur vote sur les questions de transports et sur les sujets sociétaux. Je crois que c’est une excellente idée.

IMG_0744Un seul exemple, en 2014, lors de la réforme du système ferroviaire que nous avons combattu, les députés européens FN faisaient le tour des plateaux télé pour dire qu’il fallait sauver le service public ferroviaire, alors que dans le même temps ils votaient la libéralisation du transport de voyageurs par rail au Parlement européen.

Il nous faut faire la vérité sur ces doubles discours, discours qui brouillent les repères. Il nous faut mener une opération transparence sur le vote des élus européens.

Je crois que nous devons nous saisir des élections européennes de 2019 pour peser sur le débat politique et public. Dans chaque territoire, il nous faut interpeller les candidates et candidats aux élections européennes, pour leur demander de se positionner publiquement sur nos propositions.

Autre sujet majeur, quel contrôle sur l’argent public utilisé pour la création d’infrastructures de transports dans les territoires. Ces installations sont-elles utilisées ? Dans quel but ? Service public, privé ? Par exemple, entre Montauban et Toulouse, des embranchements fret ont été crées grâce à des subventions européennes, cependant aujourd’hui ils sont à l’abandon et non jamais servi ! Il existe simplement une aiguille pour sortir de la voie et le reste n’est que de l’herbe. C’est un scandale !

Aujourd’hui, il existe un grand écart entre les aspirations citoyennes et la réalité des politiques menées à l’échelle Européenne. Des besoins nouveaux apparaissent, des demandes de sécurité émergent en faveur de l’action publique et d’investissements favorisant le ferroutage et le ferroviaire public.

Nous avons les moyens, à l’heure où l’écologie est prégnante dans toutes les discussions, de faire converger les forces syndicales, sociales et politiques.

Par exemple entre 2000 et 2003, une grande bataille a été menée au niveau européen contre une directive de libéralisation du service public postal. La mobilisation massive d’élus politiques, de syndicats et de citoyens a permis de rejeter en première lecture cette directive. Bien évidemment La Poste est revenue à la charge.

Si j’ai pris cet exemple, c’est pour illustrer la nécessité et la pertinence de mener des luttes à l’échelle européenne et mondiale.

Hier, avec une délégation de la CNR, j’ai rencontré Jean-Cyril Spinetta, dans le cadre de la lettre de mission que lui a confié Edouard Philippe. Une lettre de mission qui a pour objectif de préparer « une stratégie d’ensemble pour refonder le modèle du transport ferroviaire dans le cadre d’un marché ouvert à la concurrence ».  Au cours de nos discussions, nous nous sommes heurtés à un problème majeur. À savoir qu’il nous a présenté le ferroviaire sous l’angle unique de l’ouverture à la concurrence. C’est quand même aujourd’hui un problème fondamental, dès qu’on parle de santé, d’éducation, de transport, on ne l’envisage que sous le dogme de la concurrence totale. L’enjeu pour nous est de dire qu’il existe d’autres solutions, de porter un autre projet de société.

Les capitalistes ont depuis longtemps posé les jalons d’une collaboration de classes, à nous d’en faire de même pour mettre en échec leurs décisions mortifères.

Il y a urgence !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s