Face à l’obscurantisme et la barbarie, nous devons faire front. Défendre notre bien commun : l’Humanité.

A nouveau les mêmes images, les mêmes horreurs, la même détresse. Des actes de Barbarie qui se multiplient. Avant-hier Nice, hier l’Allemagne et l’Afghanistan, aujourd’hui la paisible commune de Saint-Etienne du Rouvray. De jour en jour, s’affirme une société de plus en plus violente. Chaque jour un degré est franchi dans la barbarie. Cela devient insoutenable.

Dans un premier temps, je souhaite adresser mes condoléances à la famille du prête, Jacques Hamel, lâchement assassiné comme à l’ensemble de la communauté Chrétienne. Une solidarité sans faille est également de mise à l’égard de la population de Saint-Etienne de Rouvray, et de son maire Hulbert Wulfranc, dont la réaction fut d’une grande dignité.

Dans cette période sombre, une exigence : garder la tête froide. Ne pas sombrer dans les amalgames et les stigmatisations. Une réalité : jamais nous ne gagnerons en répondant à la haine et la violence par les mêmes procédés. Une urgence : mettre fin aux polémiques stériles, aux stratégies politiciennes indignes et à la surenchère guerrière. Au contraire, prendre de la hauteur et du recul. Même si cela n’est pas toujours simple, c’est à ce seul prix que nous apporterons de véritables réponses à la violence dont nous sommes actuellement victimes.

En visant  aujourd’hui  la communauté chrétienne, DAESH chercher à nous dresser les uns contre les autres. Daesh nous tend un piège : celui de la division et de la haine. S’enfermer dans cette voie, c’est donner raison à ceux qui veulent nous diviser. Ne pas tomber dedans, ne pas les laisser gagner. Jamais.

Au contraire, apporter d’autres réponses. Construire un monde de paix, de coopération, de solidarité et de vivre ensemble.  Apporter de vraies réponses au niveau international, en replaçant  l’ONU comme acteur incontournable de la promotion d’une paix mondiale plus que nécessaire.  Apporter de vraies réponses au niveau européen et national.

Les défis qui s’annoncent sont énormes. Nous avons les moyens d’y faire face. Créer les conditions d’un grand débat national et public sur des questions qui sont aujourd’hui essentielles.  Comment assurer la sécurité, tout en garantissant un état de droit de haut niveau ? Comment vaincre définitivement  DAESH ? Pourquoi, il faut rompre toutes relations commerciales avec des états qui fiancent le terrorisme ? Comment développer une vrai culture du vivre ensemble, autour de la fraternité et de la solidarité ? Autant de questions, où chacun doit pouvoir s’exprimer librement.

En réalité l’enjeu est à la fois simple et complexe. Face à l’obscurantisme et la barbarie, nous devons faire front. Défendre notre bien commun : l’Humanité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s